Eviter les arnaques sur les pompes à chaleur

Alors que le gouvernement encourage les Français à opter pour des pompes à chaleur dans leurs logements en vue de la transition énergétique, la méfiance est de mise en raison de la prolifération d’arnaques dans le domaine de la rénovation énergétique. Certains acteurs mettent en garde contre la précipitation et préconise une approche prudente avant d’entreprendre toute démarche.

Il est primordial de ne pas se hâter, car la pompe à chaleur, qui occupe une place centrale dans la dernière stratégie écologique annoncée par Emmanuel Macron le 25 septembre dernier, peut être à la fois un choix écologique et économique judicieux, mais aussi un piège financier potentiel.

Une forme de flou sur la tromperie

Certaines entreprises profitent des incitations financières du gouvernement, notamment celles de MaPrimeRénov, qui sera revalorisée en 2024, pour présenter des devis excessivement élevés ou inadaptés, tirant parti de la crédulité de certains consommateurs. Le cadre juridique entourant l’installation de pompes à chaleur étant relativement complexe, la vigilance est de rigueur.

Un spécialiste souligne : « Si je vous propose une pompe à chaleur dix fois plus chère que celles disponibles sur le marché, cela ne constitue pas une arnaque, car en France, les tarifs sont libres. En revanche, si je vous installe une pompe à chaleur défectueuse, il s’agira d’une forme de tromperie, qui pourrait donner lieu à une procédure complexe avec l’intervention d’un expert pour déterminer s’il s’agit d’une fraude avérée. »

Ne pas se précipiter !

Il est donc essentiel de prendre son temps avant d’engager des travaux. De plus, tout démarchage téléphonique, à domicile ou en ligne, lié à la rénovation énergétique, est illégal. Ainsi, il incombe au consommateur de contacter lui-même des professionnels, en privilégiant les artisans locaux comme Climax. Cela permet de recueillir plus facilement des avis d’autres clients et de bénéficier d’une assistance plus rapide en cas de problème. Par ailleurs, pour éviter les erreurs de dimensionnement, un artisan doit fournir une note de calcul pour l’installation de la pompe à chaleur.

Une fois le devis obtenu, il est recommandé d’adopter une attitude patiente. Il ne faut jamais signer quoi que ce soit sans avoir consulté au préalable un conseiller FranceRénov. Ne divulguez que le strict minimum d’informations personnelles (avis d’imposition, revenu fiscal de référence, numéro de carte bancaire, etc.). Il est préférable de solliciter plusieurs devis pour les comparer.

Le juste prix

Attention aux offres trop alléchantes qui peuvent être des montages financiers peu conventionnels. Pour dimensionner correctement une pompe à chaleur, il est nécessaire d’établir et de maintenir la performance énergétique du logement. En effet, une installation mal réalisée peut rendre ces dispositifs très polluants. Ainsi, dans une rénovation énergétique, l’isolation, la ventilation et enfin le système de chauffage doivent être abordés dans cet ordre.

De nombreux facteurs tels que le climat local ou les contraintes administratives, y compris les déclarations auprès des autorités locales, doivent également être pris en compte. Malgré les coûts élevés des pompes à chaleur, compris entre 15 000 et 25 000 euros, avec des aides allant de 2 500 à 8 000 euros en fonction des revenus, leur intérêt est indéniable, mais une réflexion approfondie est nécessaire. Avec l’augmentation prévue des tarifs de l’électricité en 2024, les pompes à chaleur seront probablement au cœur des discussions.

DONNEZ VOTRE AVIS POUR L’AGENCE CLIMAX DE TOULOUSE

DONNEZ VOTRE AVIS POUR L’AGENCE CLIMAX DE PERPIGNAN